HYPHOS - 2012

© Julie Semoroz - Usine PTR - Genève

© Julie Semoroz - Usine PTR - Genève

© Julie Semoroz - Usine PTR - Genève

© Julie Semoroz - Usine PTR - Genève

© Julie Semoroz - Usine PTR - Genève

© Julie Semoroz - Usine PTR - Genève

© Julie Semoroz - Usine PTR - Genève

© Julie Semoroz - Usine PTR - Genève

© Julie Semoroz - Usine PTR - Genève

© Julie Semoroz - Usine PTR - Genève

© Julie Semoroz - Usine PTR - Genève

© Julie Semoroz - Usine PTR - Genève

© Julie Semoroz - Usine PTR - Genève

© Julie Semoroz - Usine PTR - Genève

© Julie Semoroz - Usine PTR - Genève

© Julie Semoroz - Usine PTR - Genève

Description:

Performance solo créée à partir d'une collaboration proposée par deux étudiants-es de la Haute Ecole d'Art et de Design, Sophie Ros et Jimmy Roura.

Le corps d'un homme nu, ficelé est suspendu allongé dans le vide. Une salle noire perdue dans une sorte de chaos accueille le corps de cet homme qui paraît être en suspension totale dans le cosmos. Des images sont projetées sur la chair et varient tout au long de la performance. Les changements de couleurs invitent le spectateur à entrer à l'intérieur de l’enveloppe corporel. Elles révèlent les différentes strates de l'être ainsi que la vulnérabilité de cette chair mortelle. Un corps transcendé par la lumière. La matière de cette chair semble perméable et donne l'impression que l'on peut la traverser. Un rapport sensoriel face à notre propre corps se crée grâce à cette expérience visuelle sublimée. Une mise à nu démultipliée. Une sorte d'expérience scientifique qui tente de révéler les différents liquides organiques du corps humain.

Nous sommes confronté-es à un corps nu. Celui-ci ne nous invite pas seulement à le regarder mais à pénétrer dans son intériorité. Premièrement, grâce à la couleur verte, un univers proche du végétal et de la naissance de la nature, l’univers coloré se transforme délicatement en jaune et donne une impression de chaleur. Ce corps terrestre est habité par son Thumos, son élan vital. Le jaune disparaît petit à petit faisant apparaître un fluide bleu qui circule. Les nerfs de la guerre sont alors rendus visibles. Ce corps
veineux est prêt pour le combat. Le/la spectateur/trice pénètre encore et encore dans ce corps qui s'est durci par la couleur bleu. Il se modifie avec fluidité en rouge et redonne à ce corps toute sa sanguinité vitale et mortelle tel un corps à la fois décharné et grouillant de sang. Vivre maintenant, la mort proche. Grâce à ces différentes transformations lumineuses, cet univers corporel est en pleine mutation, en train de prendre vie. On a l'impression de percevoir l’essence de l'être, l'invisible rendu visible.

Texte: Anne Rochat



Distribution:

Création et performance: Yann Marussich
Création visuelle et projections vj: Jimmy Roura et Sophie Ròs
Décor et technique: David Châtel
Durée: 60min
Administration / Diffusion: Perceuse productions Scènes / Thuy-San Dinh
Production / Communication: Perceuse productions Scènes / Julie Semoroz



Video:




Dates passées:
05.01.2016 - 20:00HYPHOS Théâtre de l'Usine Théâtre de l'UsineGenève (Suisse)
29.06.2013 - 18:00HYPHOS Wits Art Museum Wits Art MuseumJohannesbourg (Afrique du Sud)
14.09.2012HYPHOS Théâtre de l'Usine - Festival La Bâtie Théâtre de l'Usine - Festival La BâtieGenève (Suisse)
23.03.2012HYPHOS PTR / UsineGenève (Suisse)
Lien professionnel